Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 15:04

Grâce au volcan islandais Eyjafjöll, qui rejeta ses cendres plusieurs jours durant dans le ciel Européen et qui interrompit le trafic aérien, Emile put flâner dans la capitale. Une promenade menée d’un pas alerte, de la rue de l'Abbaye à la rue Zadkine, le fit transpirer et la poussière ambiante incrusta ses pores dilatés. De ce fait, il décida de se relaxer dans le hammam de la mosquée de Paris, qui n’était pas très loin. Cette cure de beauté et de purification intérieure, agrémentée, d’un lavage, gommage, massage énergique, le régénéra. Cependant, lorsqu’il glissa sur le morceau de ghassoul échappé malencontreusement de son kessa, il traversa en vol plané les trois salles successives, dont la chaleur de la dernière est suffocante, pour finir dans le bain froid, secoué par un choc thermique des plus saisissant, à sa grande surprise!

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Zona
commenter cet article

commentaires

Pangloss 02/05/2010 13:46



Alexandrine


Pour raffermir sa poitrine


Va au hammam, elle.



Emile Zona 03/05/2010 11:04



J'ai les seins qui pendent un peu, je devrais suivre vos conseils...


Poitrinement votre  (en revanche, je me demande si cela a une efficacité pour les gonades molles?)



MARIE 01/05/2010 07:57



 Je suis béate d'admiration devant le pouvoir lugeant du ghassoul... trois salles slalomées sans élan préparatoire, un record qui force le respect ! Vais ( peut-être, sans doute, après
reflexion et entraînement intensif ) tenter de l' égaler avec ma savonnette Bébé Cadum. Bon premier mai !



Emile Zona 03/05/2010 10:58



Après plusieurs tests et essais scientifiques, certains chercheurs s'accordent pour affirmer que le pouvoir glissant du savon "Bébé Cadum" est bien en dessous du Ghassoul...en effet, le savon
"Bébé Cadum" , principalement constitué de tensio-actifs,aux molécules possèdant une longue chaine alkyle lyophile (ou hydrophobe) et une tête polaire (hydrophile), soit un sel de carboxylate de
sodium (RCO2Na), sont loin de rivaliser avec les molécules du "ghassoul"...N'utilise t-on pas, dans les jeux d'intervilles, du "ghassoul" (savon noir) ?


Bien à vous Marie



Juliette 30/04/2010 10:22



Et il sortit enfin de son rêve étoilé.
Y avait déjà longtemps qu’il boudait la télé.
Je lui propose alors de prendre du plaisir
Avec sa p’tite Juliette qui comble ses désirs.
Finaud, ledif pensa se rendre dans un hammam:
"J’ai envie de m’y rendre ce jour vêtu en femme;
Affuble-moi d’une robe ou mieux de ta burqa."
La douce tendre Juliette sitôt s’exécuta.
La burqa enfilée, ledif téléphona
A son ami Emile qui lui recommanda:
"Je connais un endroit charmant et sympathique
Où se trouve un hammam, chaleureux, bucolique;
Kader y masse en maître et c’est un très chic type,
Un virtuose du kessa, très élégant en slip."
La burqa relevée, ledif fut sans pudeur,
L’Arabe sans barguigner frotta avec ardeur.


comment en volant peut-on avoir des idées aussi volcaniques?



Emile Zona 30/04/2010 16:44



Bravo, c'est élégant! Que d'inspiration, dans ce jour volant!


Trève de barguignage, tous au hammam, à poil ou à vapeur!


Vaporeusement votre et merci pour cette poésie des plus luxuriante (ôter ou garder la burqa ? J'me tate!)



Olivier de Vaux 29/04/2010 12:11



Et puis ghassoul se prononce rassoul, que diantre ! Grâce à cette photo nous ne confondrons plus le flysch et la molasse et nous saurons comment les oindre à tout moment du jour et de la nuit
(non, aucune allusion aux vases), ces belles Castelnaudariennes. Je le dis haut et fort, et réciproquement : à bas les mollahs, vivent les molasses !



Emile Zona 30/04/2010 16:37



Excellent, vive les molasses et hardies les molassonnes. Je partage votre point de vue, mais, faute de turbidites, il est bon le bain de boue, quand il est bien oint.


Boueusement votre


 



Olivier de Vaux 28/04/2010 23:00



Bon jouir , pedestricule engeance ! Le ghassoul est de Castelnaudary, il n'y a kessa d'vrai . Bon, c'est pas le tout, maintenant je dois descendre, chauffeur, s'il vous plaît !



Emile Zona 29/04/2010 10:28



Vous voulez parler de ces formations de roches sédimentaires détritiques syn-orogéniques qu'on appelle "molasses", dont les belles casnelnaudaryennes s'enduisent le corps en toute innocence?


C'est autre chose que le cassoulet n'est-ce-pas?


Argileusement votre