Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 22:23
Emile délaissa ses gants en peau de pécari, malgré la douceur du cuir, qui sied si bien à cette protection manuelle. Une mauvaise appréhension des dimensions avait contraint Émile à cisailler un peu trop court son ongle de l’auriculaire. Aussi, évita-t-il précautionneusement, les quelques poignées de main qu’il serrait d’habitude autour de lui, en pressant le pas, d’une allure soutenue, vers l’autobus qui attendait. Il ne put hélas, échapper au salut viril du chauffeur, qui compressa sa main blessée tout en l’agitant gaillardement. Emile retint avec courage un cri de douleur et afficha un sourire crispé très digne. En revanche, il ne put retenir ce cri de butor à l’agonie, qui figea tous les passagers, lorsque cette dame âgée, à la suite d’un coup de frein inattendu, s’agrippa à sa main sans lâcher prise, malgré les coups qu’il assenait de son autre main valide.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Zona
commenter cet article

commentaires

LANGLAIS 20/02/2010 09:17


jeu de main jeu de viilain dit on , ou le malheur d'un ogle incarné
celà vous pourrit la vie ces petites contrariétés
belle imagination  vous m'avez bien amusé mon cher


Emile Zona 21/02/2010 19:11


C'est le but de ce carnet, vous faire passer un petit moment de détente et vous faire sourire. Revenez aussi souvent que vous le souhaitez, un bon rire ça vaut un bon beef steack...
Bien à vous Langlais


Pangloss 16/02/2010 21:14


Taper les vieux? Pourquoi pas? Se méfier quand même: ceux qui ne sont pas encore morts ont parfois des réactions étonnantes. Certains seraient même (une rumeur?) lourdement armés.


Emile Zona 17/02/2010 21:41


Je me souviens d'un vieux qui avait sorti son fusil pour nous nous faire déguerpir de son cerisier. Les vieux armés, ça a toujours existé et quand je serais vieux, je ne me séparerais pas de mon
opinel...


Ghregg 16/02/2010 00:35


Je m'abonne comme troisieme client, vous pouvez lancer les rotatives chez Emile.
Amicalement.


Emile Zona 17/02/2010 21:38


Chiche!


Eolia Green 15/02/2010 10:01



Youpi, Marrant comme histoire! Pourquoi ne pas écrire un livre avec tous ses aventures! C'est merveilleux, s'il éxiste un livre vous, je l'achéte directement!



Emile Zona 15/02/2010 16:53


Je crois que vous êtes mon deuxième client, à partir du troisième client, je vais étudier cette possibilité d'édition. En tout cas, sachez que j'apprécie, d'avoir une nouvelle lectrice. Je vous
rajoute dans la rubrique de ceux qui laissent des coms pour la peine.
Bien à vous Eolia Green


ledif trocas 15/02/2010 05:56



σας ευλογώ φιλικά κ΄απλά "je vous bénis amicalement et simplement"
c'est à dire d'une manière qui n'a rien de papal ni même de religieux.
"Politique" "Science" "Liberté" voilà bien des mots avec lesquels il serait plaisant de jongler... mais présentement le temps me manque. Il faudra y repenser.
L'idée très gertrudienne de taper les vieux -il faut bien qu'elle renouvelle sa réserve de crânes: elle les use si vite avec tous ses baisers!- me plait aussi mais pour une raison très
différente: je n'aime pas avoir sous les yeux l'image de ce que je suis en train de devenir.
Et puis aussi très sincèrement: la vie ne me semble pas avoir les charmes dont l'affublent les écrivaillons, les pouètes, les artristes et autres plaisantins. Personnellement je ne regretterai
pas de la quitterμ comme on laisse une vieille maîtresse dont on a plutôt bien profité mais qui est maintenant ridée tapée flétrie avec les bas effondrés en accordéon sur de vieilles chevilles
que le moindre mouvement fait grincer comme les grilles d'un cimetière.
Excusez-moi, cher Emile, pour ces idées un peu macabre, mais je trouve à ce début d'an 10 un parfum de novembre. Et cela alors que nous avons ici le plus printanier des hivers.
ΦΙΛΙΚΆ



Emile Zona 15/02/2010 16:38


Merci pour votre bénédiction. Je sens chez vous un petit coup de blues, j'espère que la faillite qui menace la Grèce ne vous affecte pas trop. Ne soyez pas si injuste avec les artistes,
heureusement que nous avons les artistes pour nous élever au dessus de notre misérabilisme et pour nous faire rêver. Bien sûr, les artistres sont de gros menteurs. Les choses créées par l’homme,
autant les objets techniques que les œuvres d’art, sont toujours artificielles. L’art manifeste ce qui n’existe pas dans la Nature, ce qui n’est qu’un possible dans l’esprit de l’artiste, et non
pas le réel suivant la Nature. Il semble que la nature qui vous entoure, ne stimule plus votre joie de vivre, peut-être est-ce dû à un manque affectif, aussi, je vous encourage à créer quelques
oeuvres artistiques sur le support qui vous sied le mieux, cela vous soulagera.  Peut-on être d'accord avec Freud, quand il soutient que l’artiste est un névrosé qui parvient à sublimer ses
pulsions sexuelles dans une création esthétique? Je vous pose la question cher Ledif.