Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 23:17

De retour de son voyage, Émile, s’empressa de rendre visite à sa voisine Alexandrine, afin de lui offrir un cadeau souvenir de son tumultueux séjour. Lorsqu’ elle apparut sur le pas de porte, sa beauté majestueuse, exacerba son incoercible sentiment amoureux. En un instant fulgurant, le temps se figea, la hauteur et la profondeur spatiales se fondirent dans l‘univers. Immobilisé et divisé par une dualité intérieure mise sous pression, l’ego d‘Émile, se perdit dans les méandres de l’affect cognitif. Cette beauté énigmatique et pénétrante, génératrice de joie intérieure, remplissait l’espace, jusqu‘à la suffocation, à moins que ce ne fut son odeur charnelle envoûtante. Comme s’il faisait un " bond dans le vide ", appelé à battre des bras comme un oisillon, pour renouer avec lui-même et avec le monde, il perdit l’équilibre. Tel le capitaine Mac Whirr pris dans le typhon à bord du vapeur « Nan-Shan », Émile chaloupa, partit en avant, plongea dans le décolleté laiteux d’ Alexandrine, qui partit à la renverse, le dromadaire en bois d’acajou sculpté vola dans les airs et vint heurter la nuque d‘Émile, suivis par les loukoums parfumés, qui avaient fusés eux aussi et qui tombèrent comme des figues molles sur les corps enchevêtrés du couple étalé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Zona
commenter cet article

commentaires

ledif trocas 22/03/2011 06:37



Oh! Les effets du conflit Lybien se font ressentir jusque sur ce golb de paix et d'amour...



Emile Zona 22/03/2011 20:00



Une pensée émue, pour nos amis lybiens, tunisiens, egyptiens,  japonais , haîtiens, ivoiriens et pour toutes les victimes qui souffrent ....


Bien à vous Ledif



Arabo-cantalou 21/03/2011 21:44



Rânonner : faire doucement le rat


«  La grand-mère rânonnait au
coin du cantou alors que les hommes de la famille partaient à la guerre en chantant »



Emile Zona 22/03/2011 19:29



Au coin du cantou, la mémé activait lé récalhïou avec lé buffét, lé ferrét et les espincétos pour manipuler tisons et braises. Puis elle enlevait les cendres avec la rispo...



ledif trocas 11/03/2011 01:32



à propos de l'aphorisme de ton "humoriste", j'apporterai une petite Qorrection
ce ne sont pas les" faiblesses" Qui sont en Qause mais les largesses et les
longuesses
je viens de   et ne vais pas tarder à
TESTER



Emile Zona 11/03/2011 11:41



Vous leur donnez ça et elles prennent ça...pffff!



ledif trocas 11/03/2011 01:15



zut!  décidément à part les prix TOUT BAISSE!
il faut lire ;"la REcette des tomates séchées"



Emile Zona 11/03/2011 11:40



Il est l'heure d'aller se coucher....



ledif trocas 11/03/2011 01:12



vue l'image, si Fatman en a de grosses, il faut Qu'elles soenit sacrément bien suspendues...Ou alors, depuis le temps, elles ont complètement
désséché
connais-tu la eacette des tomates séchées,pa hasard,camarade?



Emile Zona 11/03/2011 11:39



Que la sève remonte, c'est tout le bien qu'on peut lui souhaiter!


La recette des tomates séchées, alors là franchement c'est une grosse lacune de votre part: 


Laverz les tomates, coupez les en 2 dans le sens de la longueur et épépinez les.  Puis disposez les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (sinon elles vont rester collées) . Sur
chaque demie tomate, mettez de l'ail haché, de la coriandre émincée, du thym et un filet d'huile d'olive. Mettez la plaque au four, thermostat 3 (90°C) et porte entrouverte (important). Laissez
faire le temps en surveillant toutes les heures, au début. Cela peut durer de 2h à 8h voir même 10h00 (non je plaisante). Elles doivent rester souples, surveillez bien. Quand c'est prêt, vous les
laissez refroidir, puis vous les mettez dans le bocal en recouvrant d'huile.


Voilà, il n'y a plus qu'à déguster, avec un petit fromage de chèvre frais par exemple et une feuille de basilic...