Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 20:23

Les pigments imprégnaient lentement le papier aquarelle et dans cette coulée heureuse, où, l’eau, la terre, le ciel se mélangeaient en symbiose parfaite, on devinait le message fusionnel universel ancré au fond de chaque être vivant. Cette dissolution momentanée des atomes qui quittent notre corps sous forme de courant et qui sont remplacés par d’autres atomes provenant d’autres êtres. La matière invisible, dans son cycle de vie mystérieux, aux absconses combinaisons, devient visible et tangible. Comme David Mc Callum enfilant son masque de caoutchouc. Dans cette dernière création d’Emile, il émanait quelque chose de suprême, quelque chose d’ineffable et subtil, en harmonie avec l’univers tout entier, avec Alexandrine et lui au milieu, dans un transport de joie, beau comme un autobus à plate-forme. Il décida de publier son œuvre dans son carnet ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Zona
commenter cet article

commentaires

ledif trocas 26/02/2011 16:14



en relisant pour la Nième foi cecejour merveilleusement invisible et pour tant très lisible -miracle émilien?- et les commentaires plus ou moins délirants qui s'ensuivirent je remarque que nous
n'avons plus de nouvelles de Gertrude depuis le 11/02/2011 à 17h07! est-elle tombée en odeur de seinteté, ou est-elle tout bonnement enceinte?



Emile Zona 26/02/2011 23:24



Et voilà, à force de la harceler de commentaires torrides, vous l'avez fait fondre, la pauvrette s'est évanouie, volatilisée... c'est malin!


Sainte Gertrude priez pour nous pauvres pêcheurs



ledif trocas 25/02/2011 01:16



ah! tiens! à propos de Juliette, j'ai cherché, mais en vain, comment on appelait une "collectionneuse de noeuds". j'ai bien trouvé "noeudelerophile" mais il s'agiraut seulement de "noeuds papillons". Peut-être as-tu une idée?



Emile Zona 26/02/2011 17:05



N'espérez pas que je dise "nymphomane" !


En matière de noeuds, mon préféré est celui-ci  Quel est le nom de ce noeud magnifique à votre avis? 



ledif trocas 25/02/2011 01:04



"Un 10 Beaufort aves ses 50 noeuds peut-il être considéré comme esthétique?"
Qomme souvent la réponse  dépend de la personne à Qui laQuestion est posée
par exemple, je pense Que Juliette-toujours prête à fanstasmer- s'éQrierait:"50 noeuds! magnifiQue ! ah! vîts de
tempête"
Quant à moi jeQrois Que je ne dirai rien et Que je rentrerai bien vite dans ma maison pour y
déguster un bon morceau de Beaufot d'été aveQ une bouteille de Chignin Bergeron. Moment opportun peut-être pour découvir "typhon" que je n'ai pas encore lu...
Qu'en penses-tu,Emile?

Sache que tes "jours", Qommentés et annotés, nous valent un Qourrier considérable, et en général très favorable à
ton oeuvre.  Une diffusion encore un peu élargie, et tu es bon pour le Nobel de littérature!




Emile Zona 26/02/2011 15:17



Un petit Chignin Bergeron savoyard avec des coquilles St Jacques poélée et après un bon "typhon" à lire sans modération...c'est tout c'que vous méritez, na! 



ledif trocas 23/02/2011 04:51



bon... pour le ventilo à merde, je Qontinue les recherches; je Questionne tous les
sites de ciné et te tiens au Qourant
Quand Zara Qause, faut pas sortir en mer, parce QueQuestion vent c'est du 10 Beaufort (amiral anglais Qomme son nom ne l'indiQue pas 1774-1857).
Pour le yoggi roulant, il est important de savoir s'il le fait dos ou face à l'extérieur; si c'est face, bonjour les parties saillantes -le nez par exemple. Juliette me souffle un proverbe indien
-quand il est question d'Inde elle s'y connait!-:"yoggi qui roule ramasse l'humus". je ne sais pas si on peut se fier à sa traduction...
Maintenant je vais vérifier avec elle l'affirmation nietszchéenne du ré-assemblage...
bonne fin de nuit.



Emile Zona 24/02/2011 23:01



J'adore cette expression de 10 beaufort. Un 10 Beaufort aves ses 50 noeuds peut-il être considéré comme esthétique? 


Ca me rappelle le fameux livre de Conrad: "Typhon". L'étonnant capitaine Mac Whirr et son navire Nan Shan...ha, quel merveileux moment de lecture!


Bien à vous Ledif   



ledif trocas 22/02/2011 09:09



Eh là ! Oh ! Qu’insinues-tu, Qamarade Qonteur !


Des glaçons – donQ de  l’eau – dans mon ouzo !
SaQrilège !
La dernière Qui a eu la négligence de mouiller a reçu un Qruel mais juste
châtiment…


Maintenant je Qomprends Que tu aies pu douter de mon état de santé intellectuelle puisQue, troublé Que j’étais sans doute non par l’alQool mais par une beauté dénudée lascivement étendue à mes côtés, il
manQuait deux mots dans la phrase


je demanderais bien à ton Plotin si  à force de se tourner on ne finit par être à l'extérieur de
tout...
c’était en réalité :
je demanderais bien à ton Plotin si à force de se tourner vers l’intérieur on ne finit par être à l'extérieur de
tout...
Cela reQtifié, je ne regrette  pas cette omission Qui nous permet de
recevoir une très instructive leçon de physiQue moléculaire (si on peut dire ?), et aussi d’apprendre Que le numéro d’appel de SOS omelette battue a changé (par D. de M. les anciens numéros
étaient 0019141948 et 0019391945).
Merci aussi à Marchefort pour son utile rappel
 « Faut pas faire chier Plotin ! " Qu’il faudrait Qompléter par
 « après ça sent l’ crottin » ce Qui justifie l’intervention du tonton flingueur Quand il y a ventilation.
(je me souviens vaguement d’un film dans leQuel on voyait des WC Qui fuyaient au-dessus
du ventilateur d’un restaurant… ça te dit QQchose ?)
Une dernière chose m’étonne : « Le Plotin il dynamite le "Un" en "Tout"… »L’effet
d’un dynamitage n’est-il pas plutôt de faire d’un tout une multitude d’uns ?



Emile Zona 22/02/2011 21:43



Tout va, tout revient, la roue de l'existence tourne éternellement. Tout meurt, tout refleurit, le cycle de l'existence se poursuit éternellement. Tout se brise, tout s'assemble à nouveau ;
éternellement se bâtit la même maison de l'être. Tout se sépare, tout se salue de nouveau ; l'anneau de l'existence se reste éternellement fidèle à lui-même....ainsi parlait Zarathoustra


Dans un reportage sur l'Inde, j'ai vu un grand yoggi qui avait décidé de se déplacer uniquement en faisant des roulades, il était tourné vers l'intérieur et très introverti, personne ne voulait
l'inviter et de ce fait il était à l'extérieur de tout.  Vous imaginez inviter un type pareil pour l'apéro: et vas-y que je roule à la cuisine, au salon, autour du bar, autour de ma
femme...non c'est pas pensable!


Au fait c'était quoi le sujet déjà?


Ha oui le ventilateur!


Peut être que "les wc étaient fermés de l'intérieur" ? non, il y avait bien un WC mais pas de ventilateur à mon souvenir, alors peut être,  L’ECLIPSE de
Michelangelo Antonioni : un ventilateur c'est sûr mais pas de WC il me semble, non vraiment je ne vois pas désolé!