Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 21:20

« Il n'y a que de l'inconnu et point d'inconnaissable, » disait Emile le nez fourré dans le container à ordures, en s’adressant à Alexandrine, qui constata que les valeurs scientistes pouvaient aussi s’appliquer à un conglomérat de détritus nauséabonds. Emile venait de retrouver le trousseau de clés, coincé entre un vieux steak sauce béarnaise et un bloc de spätzles gélatineuses, qui avait fusé dans une poubelle, suite à un jonglage raté, destiné à impressionner la belle Alexandrine. De son plus beau sourire, Emile invita la belle à prendre place dans son véhicule, celle-ci lui tendit un mouchoir en cellulose afin qu’il nettoyât son front, orné de ce qui ressemblait fort à une déjection canine, contractée par inadvertance lors de ses fructueuses recherches.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Zona
commenter cet article

commentaires

Pangloss 31/10/2010 19:32



J'air l'R d'en avoir deux. Désolé!



Emile Zona 02/11/2010 16:10



Grrrrr! C'est dans l'R du temps.


Cher Pangloss, merci d'être fidèle à cette pitoyable rubrique. Voyez-vous, je suis en plein déménagement et le temps me fait défaut pour entretenir ce carnet. De plus, le croirez-vous, j'ai une
vie en dehors d'internet, avec de vrais gens, qui me prennent un sacré bon soir de temps.


En tous cas, sachez-bien chers et adorables lecteurs que je mets tout en oeuvre pour intervenir le plus fréquemment possible sur ce journal en ligne.


Merci à vous tous.



Pangloss 31/10/2010 19:31



Mon commentairre: "Faudrait p'têt' songer à s'y r'mettre".



Emile Zona 02/11/2010 15:59



Bon sang, qu'est ce qui se passe? Ha oui, les misérables! Mais où avais-je la tête?



ledif trocas 29/10/2010 18:17



il est curieux de voir la plupart des commentateurs focaliser sur l'odeur excrémentielle et passer à côté de la pensée profonde d'Emile Zona, grand philosophe des poubelles comme son confrère le
cynique Diogène l'était des fonds de tonneaux...
Φιλικά



Emile Zona 02/11/2010 15:58



Cela me rappelle une sculpture très originale:


"Diogène de Sinope, fils d’une supposée crapule”, est une série de
cinquante sculptures potentiellement gratuites pour l’acheteur, chacune des œuvres renfermant un chèque sans ordre, signé et daté d’avril 2009, équivalent au montant fixe de son prix d’achat et
correspondant à une estimation du coût de sa réalisation...


La question se pose alors naturellement de l’intérêt d’acheter une œuvre d’art pour l’anéantir.


Très interéssant.


Merci Ledif d'être passé par là.



Michel 24/10/2010 22:10



:)



Emile Zona 02/11/2010 15:51



Merci pour ce "smiley". Les deux points apportent une explication et Les parenthèses servent à isoler un mot, un groupe de mots à l'intérieur d'une phrase. Généralement une explication, un
commentaire sans lien syntaxique avec le reste de la phrase.


Bien à vous Michel


 



Sébastien Machefort 15/10/2010 23:06



C'est pas "Merde" qu'il fallait dire aux anglais mais "Si vous avez un cuisinier, j'préfèrerais qu'on prenne le mien"



Emile Zona 17/10/2010 20:12



Il y a quelques cuistots anglais qui ne sont pas si mauvais...enfin, je crois!


En tout cas n'invitez jamais un anglais à dîner, c'est le genre de convive à vous vider le frigo.


Bien à vous Sébastien