Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 14:07

Vêtu de sa ceinture, aux sept harmonicas, Emile arpenta le centre ville avec son caddy à roulettes chargé de son mini ampli Roland avec fonction « Power Squeezer” garantissant un son équilibré et plein de punch même à faible volume. Un emplacement idéal, au coin d’une rue mouvementée, fit son bonheur. Il aperçu parmi les badauds, la belle Alexandrine, sa voisine. Rapidement, Il prit dans sa paume son « spécial20 », gonfla ses poumons et entonna un vieux blues de derrière les fagots, destiné à la charmante créature, quand soudain, une gouttière se détacha du toit et vint inonder en cascade l’appareillage électrique, qui, court-circuité, tétanisa la mâchoire d’Emile, où vint se loger en travers, l’harmonica argenté, dans un larsen strident de pécari à l’agonie, à la grande stupeur de son auditoire, déjà en fuite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Zona
commenter cet article

commentaires

Vincent 26/08/2010 02:35



...La belle Alexandrine?! ... Je croyais plutôt que c'était l'Art Monica!



Emile Zona 26/08/2010 15:16



L' harmonica c'est mon dada!



ledif trocas 19/07/2010 11:54



De la musique c’était la fête


Emile avait un air en tête
qu’il joua sur son harmonica
mais comme il était aux toilettes
cet air chuta dans son caca
la musique fait bien des dégâts




Emile Zona 23/07/2010 17:16



Ha bravo! C'est du propre!



Pangloss 29/06/2010 19:14



Pauvre Emile! C'était la fête de la Musique, pas la sienne. Plutôt que d'imaginer des stratagèmes compliqués et d'emprunter des chemins tortueux où même le plus aguerri des séducteurs se
perdrait, pour séduire Alexandrine, pourquoi ne fait-il pas comme le courant électrique et ne se lance-t-il pas dans un court circuit?



Emile Zona 29/06/2010 20:21



Excellent, Pangloss! 


Pour un matelot au long court comme Emile, un court circuit est une promenade de bradyte sur une branche d'eucalyptus...beaucoup trop périlleux!


Stratégiquement votre



Hécate 27/06/2010 11:18



C'était du blues ,ou un intempestif effet d'électro-flamenco ?


La fusion des sons ,aye !!! A défaut d'être remarquable ,être remarqué n'est point si mal ...:)



Emile Zona ha,ha,ha! 28/06/2010 23:18



Le flamenco et les castagnettes, houlala! Rien de tel que les identités remarquables pour résoudre les équations au second degré !









Gertrude qui est aussi Clémence 25/06/2010 21:43



C'est une charmante attention, cher Émile, merci; je trouve le blues tellement plus romantique que le Bleu, surtout en ce moment.



Emile Zona 26/06/2010 11:50



Arrgh, ils nous feront travailler jusqu'à la mort, j'vous l'dis ma p'tite dame!


Flight of the conchords avec leur chanson "les humains sont morts" ont vu juste.