Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 10:35

Les micro-particules de thé séché excitèrent ses récepteurs olfactifs, Émile éparpilla des millions de bactéries autour du guéridon, dans un phénoménal éternuement. Alexandrine regretta de lui avoir fait sentir ce thé chinois à l’arôme exceptionnel " Yin Zhen " , exclusivement composé de bourgeons argentés, à 43.50 euros les 100 grammes seulement. Aussi, par précaution, elle éloigna du sensible appendice nasal éruptif, les madeleines à l’essence de bergamote qui sortaient du four. Après s’être excusé pour sa maladresse et avoir brillé au sujet des huit yeux de l’araignée sauteuse de l'Oklahoma "Phidippus mystaceus" et de son système hydraulique, produit par l’influx instantané de l’hémolymphe, Émile jugea opportun, d’embrasser Alexandrine. Avant de passer à l’acte, il avala sa madeleine avec élégance, prit sa tasse de thé, qui était vide, à sa grande stupeur. Une angoisse soudaine l‘envahit. Le gâteau coincé dans le larynx, l’étouffait lentement et son visage écarlate des plus alarmant augurait une suffocation imminente. Les mots qui sortaient de sa bouche, étaient réduits à de minables chuintements de pécari à l‘agonie. C’est alors que, dans un formidable élan de lucidité, Alexandrine lui colla une grande claque dans le dos qui le sauva de son asphyxie inopinée, mais qui réveilla en revanche, une ancienne douleur lombaire. Emile serra les dents, à son grand dam.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Zona
commenter cet article

commentaires

ledif trocas 29/03/2011 09:12



un "le" de trop pardon



Emile Zona 29/03/2011 16:18



Ha,ha, la queue leu leu!



ledif trocas 29/03/2011 09:10



qu'il est homme de goût
celui qui comme Emile
sait apprécier la prose autant que les poèmes
truffés de niaiseries  et que personne n’aime
du pouète imbécile
le barde des égouts
Voilà notre le Mimile qui tétraferadhère
tandis que l'Eclatée freine des quatre fers
sidérée en effet
par tant de vers mauvais
Te prends pas l'chou Hécate ce pourrait être pire
il vaut mieux crois le bien prendre parti d'en rire



Emile Zona 29/03/2011 16:17







Le Chatte métamorphosée en Femme













Jean de


La Fontaine




Un homme chérissait éperdument sa chatte;
Il la trouvait mignonne, et belle, et délicate,
Qui miaulait d'un ton fort doux :
Il était plus fou que les fous.
Cet homme donc, par prières, par larmes,
Par sortilèges et par charmes,
Fait tant qu'il obtient du destin
Que sa chatte, en un beau matin,
Devient femme; et le matin même,
Maître sot en fait sa moitié.
Le voilà fou d'amour extrême,
De fou qu'il était d'amitié.
Jamais la dame la plus belle
Ne charma tant son favori......


 


 


Je vous laisse trouver la suite


Poétiquement votre







ledif trocas 27/03/2011 19:54



tellement choquée la belle Hécate a éclaté en longs sanglots que les violons de l'hiver ont répété jusqu'au printemps comme une rumeur monotone qui tant a bercé l'âme de Zona qu'il a fini par
s'endormir sur les seins de son Alexandrine quand on a de tels oreillers pourquoi donc se réveiller même si devant la porte une foule immense piaffante d'impatience réclame à grands cris Un autre
jour Emile Un autre jour  galvanisée la foule par cette Hécate dépoitraillée et laissant paraître un sein impossible à cacher tant il est gonflé par le désir elle veut depuis si longtemps un
enfant d'Emile qu'elle se sent prête à mettre bas elle  a repris du poil la bête et entraîne à présent le troupeau enragé des admirateurs jusque sous le balcon d'Emile qui n'aurait
probablement pas réagi si la généreuse et compatissante Alexandrine n'avait pas insisté Emile ton public te réclame tu dois te montrer fais leur croire que tu leur appartiens un peu Mais je ne
veux être qu'à toi MA LEXANDRINE c'est ansi qu'il l'appelle dans l'intimité soyeuse de sa garçonnière parfumée au musc d'Arabie Pourtant elle sait trouver les mots et les gestes pour le
convaincre Emile bondit du lit et dans le simple appareil d'une beauté qu'adore le someil il parait au balcon la foule  la partie féminine surtout hurle son enthousiasme et une voix d'une
incroyable puissance domine le brouhaha la voix cristalline d'Hécate Emile l'entend Emile la voit elle et et son sein nu Il dresse alors son mat sur lequel Alexandrine n'a plus qu'à accrocher son
étendartKle vent est hélas trop fort pour qu'on puisse en distinguer les héraldiques symboles. (fin du plan-séquence sur ce drapeau qui bat au vent)



Emile Zona 28/03/2011 17:00



Comme c'est beau, j'ai les yeux tout embués!


Il me reste plus qu'à trouver une devise pour le blason...


Peut être que "Toujours le vent en poupe"  conviendrait.


Bien à vous Ledif Trocas



Hécate 27/03/2011 12:24



Un club des élégantissimes de la langue dans tous ses états ....!!!!



Emile Zona 28/03/2011 16:51



Bienvenue au club...


A vous de jouer chère Hécate, trouvez-nous un beau néologisme, qu'on le mette dans le dico!



ledif trocas 23/03/2011 16:46



Les mopopopouètes tétraferadhèrent à la proposition de Maître Machefort
la langue française est d'autant plus nécessiteuse en enrichissement Que Me Qapelo vient de Qalencher.
Qléopatre elle aussi a piQué du nez, mais c'est hors sujet parce Que la langue
française vous savez où elle se la Qarrait...
il y a Quand même QuelQue chose de réQonfortant:Il y a beauQoup plus de morts parmi les gens Que nous ne Qonnaissons pas Que parmi ceux Qui nous sont
familiers.



Emile Zona 28/03/2011 16:49



Tétraféradhèrer: adhérer avec 4 participants à des trucs sur les plages de Théssalonique tout en se gaussant des quadriféradhèreurs de la côte d'azur.