Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 21:19

Tantôt à droite, tantôt à gauche, deux pas en avant, un pas en arrière, le vieillard atteint de dystonie généralisée, obstruait l’accès de l’escalier roulant et le dépasser tint lieu de l’exploit, chose que réussit avec brio Émile. L’obstacle contourné, il enjamba l’escalier à vive allure. Le temps était compté, il ne lui restait que quelques minutes à sa montre de précision, réglée au préalable, en appelant le service téléphonique spécial du 3699, qui donne en temps réel, l'heure locale officielle de l'Observatoire Astronomique de Paris par diffusion d'un film vocal piloté par des horloges atomiques, il ne lui restait donc que quelques minutes, pour rejoindre le complexe de balnéothérapie, où l’attendait Alexandrine. Emile mettait un point d’honneur à arriver à l’heure à tous ses rendez-vous galants, dut-il pour cela arriver en sueur avec des halètements rauques de pécari. Aussi, une fois de plus, sa ponctualité fut saluée par un délicieux baiser. Ravis de se retrouver, nos deux tourtereaux rentrèrent voluptueusement dans le bain bouillonnant, quand, subitement, Émile eut des ballonnements post-prandial importants. Fut-ce le poulet aux champignons noirs, dégusté en toute hâte dans un petit kiosque vietnamien, fut-ce l’apparition hypnotique de milliers de bulles virevoltant dans l’eau, ou les retrouvailles émouvantes avec sa belle, qui lui donnaient ces dyspepsies borboriques? Nul ne le sut et quoiqu’il en fut, il échappa une série de flatulences, qui aurait pu passer inaperçue dans le bouillonnement « jacusien », si ce ne fut cette coloration brune qui le trahit. Alexandrine et les dames qui se baignaient à leur côté, oublièrent leurs rhumatismes et prirent les jambes à leur cou pour sortir de ce bourbier, au grand embarras d’Émile.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Zona
commenter cet article

commentaires

ledif trocas 08/02/2012 01:11


mais pas que de "prestige" !



Emile Zona 09/02/2012 19:22




ledif trocas 04/02/2012 18:01


je pense qu'il y a entre toi et nous un vrai père la pudeur lapidaire.
tant pis pour tous ces hommes qui n'aiment pas les femmes.

Emile Zona 07/02/2012 19:12



Pourtant les femmes jouissent d'un grand prestige....



ledif trocas 22/01/2012 08:53


??? celle-ci ne sera peut-être pas censurée:



Emile Zona 04/02/2012 11:40



Décidément le poids des mots n'atteint pas le choc des photos!



ledif trocas 22/01/2012 04:43


ah? tu préfères de la Williams à de la Morano?!
et bien en v'là de la grosse poire:



Emile Zona 04/02/2012 11:24



Une vieille poire Williams, c'est pas de refus! 



Juliette de Spiriti Sancti 13/01/2012 19:07


hum... quelque chose de Tennesexe? peut-être...

Emile Zona 22/01/2012 00:00



Rhhooooô! Je parlais de Tennessee William!