Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 21:53
L’exigence était à la créativité. Emile se devait de faire évoluer sa pensée analogique, vers une pensée créatrice, s’auto-organisant , sous l’auspice de l’autonomie, dans un espace chaotique inconnu. Une pensée qui prendrait des raccourcis, qui supprimerait des maillons logiques, une pensée gérée par l’émotion. Emile maîtrisait, vaille que vaille, les tensions, les contradictions et les informations incompatibles, dans son cortex en ébullition et maintes circonvolutions cérébrales agitaient ses neurones dans une dissonance cognitive frénétique, comme celle élaborée par Leon Festinger en 1957. Aussi, à force d’imaginer, des ovnis s’agitaient devant ses yeux, tels une neige cathodique télévisuelle. Il décida de dessiner ces formes étranges venues d’ailleurs qui meublaient l’espace et de les publier dans son journal ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Zona
commenter cet article

commentaires

Archigirl 27/04/2009 23:02

"La vie" est une forme de mensonge justement parce qu'"elle" crée quelque chose qui n'a pas de realité AVANT, et qui devient REEL APRES la creation. Excusez mon propos Félix, qui reprend et interprète le votre sans doute dans le mensonge d'une sorte de traduction... pour moi l'art est expression, expression de soi avant tout, et expression du ressenti d'une réalité le plus souvent du moment présent. Cette réalité est notre vérité. Oui, à chacun de nous est notre vérité. Notre vérité parce qu'elle est notre est-elle du coup un mensonge? Je ne crois pas. Pour moi l'interprétation peut être mensonge, la traduction peut être mensonge, mais pas l'expression de soi ou l'expression d'un ressenti à un moment présent. Effectivement la représentation artistique peut être perçue comme une perversion de la réalité et donc de la vérité. Toute fois la représentation n'est pas le site de la création elle n'est que son support comme la toile éventuellement l'est de la représentation : l'expression supportée par la représentation est la véritable création car vecteur de l'émotion... Et là me vient à l'esprit l'oeuvre de vous voyez qui  ?!?

Emile Zona 28/04/2009 01:33


Houla, mais c’est qu’il y a débat ce soir . Je comprends votre point de vue, Félix et je partage votre conception de l‘artiste, chère Archigirl, (quel fayot cet Emile). L'artiste peut-il exprimer
le réel tout en exprimant une vérité ? C’est un grand débat. Définir l’art comme un mensonge ou comme un dévoilement de la vérité, tel que le définit Heidegger dans " les chemins qui ne mènent
nulle part " est une grande aventure…Penser c'est comme l'acte de marcher dans une forêt où les chemins ne sont pas sûrs et où une attaque de « pécaris » enragés peut avoir raison de vous… La
vérité c’est aussi un jugement qui ne concerne pas forcément l'objet et qui sert à qualifier nos idées selon qu'elles correspondent ou non avec ce qui est. Il y a la vérité de la raison et la
vérité du cœur. Selon Pascal, « il est aussi inutile et aussi ridicule que la raison demande au cœur des preuves de ses premiers principes, pour vouloir y consentir, qu'il serait ridicule que le
cœur demandât à la raison un sentiment de toutes les propositions qu'elle démontre, pour vouloir les recevoir ».. Il y a effectivement l’artiste « témoin » comme le définit Félix et il y a
l’artiste de l’émotion, du ressenti comme le décrit Archigirl. L’un a conscience de son mensonge car il ne traduit pas une juste réalité de ce qu’il voit, l’autre n’a aucune conscience du mensonge
car il est dans l’émotion créatrice du moment présent . Et comme il est tard, je vais conclure , par une citation de notre ami Emile Zola: « La vérité est en marche et rien ne l'arrêtera. » Bien à
vous Félix et Archi girl , merci pour vos interventions respectives.


felix 27/04/2009 17:11

Bien sur que l'instant present est un moment de verite, .....la verite du moment ! L'art est une forme de mensonge justement parce qu'il créé quelque chose qui n'a pas de realité AVANT, et qui devient REEL APRES la creation. Dans ce sens l'art est un mensonge. Il fausse la realité initiale .( pour moi , je pense qu'il la transfigure en BIEN  en BEAU en NOBLE.)C'est pourquoi l'artiste est un visionnaire et un temoin : -Temoin car on créé a partir de base reelle-Visionnaire car on créé pour demain ( une future realité ) Ca va comme ca ?  

felix 27/04/2009 07:26

Créer c'est temoigner, anticiper, mais créer n'est il pas mentir un peu egalement ???

Emile Zona 27/04/2009 15:56


Houla! Mais c’est un sujet de philosophie que vous me proposez là, cher Félix. Je vais donc me lancer, brièvement, dans un balbutiement de réponse et vous contredire: La création est un vaste
domaine, aussi, pour ne pas trop nous égarer, nous allons axer notre réponse vers la création artistique. Pour mentir, il faut qu’il y ait mensonge. Un artiste, dans l’instant créatif qui lui est
propre, en pleine exécution d‘une œuvre nombriliste, élabore-t-il un mensonge? Pour se mentir à lui-même? Quel serait son intérêt? Non, cela n’a pas de sens, un artiste qui se ment à lui-même,
n’est pas un artiste, un artiste n'a pas besoin des autres pour créer, il crée sans question, ni réponse. Quand un artiste est libre et qu’il ne vit pas de son art, créer est un exutoire, un moment
intense de l’instant présent, où le temps est suspendu, c‘est un moment privilégié où le mensonge n’a pas sa place. C’est Pablo Picasso, pour ne citer que lui, qui disait que "L'art est un mensonge
qui nous permet de dévoiler la vérité", rappelons qu’il s’est largement "servi" autour de lui, dans les créations de son père et d’artistes contemporains de qualité, il fut un des rares artistes à
vivre de ses œuvres et de ce fait, il était amené à mentir, pour sa propre survie….il avait un intérêt certain à pratiquer le mensonge.
La question que je vous pose à mon tour est de savoir si l’instant présent est un moment de vérité.

Bien à vous Felix


peregrinus 25/03/2009 11:04

"C'est lorsque les meubles sont espacés que les formes meublent l'espace. Logique."

Spockement vôtre.

Emile Zona 25/03/2009 22:38


Ha bravo! En effet, tout comme le temps, l’espace n’existe que par la matière qui le forme.
J'aime bien cet esprit vulcain , cela me rappelle ma jeunesse où la téléportation faisait partie des jeux récréatifs.
Bien à vous Peregrinus



jean marcel 24/03/2009 17:19

ovni soit qui mal y pense
à bientôt
Jean Marcel

Emile Zona 24/03/2009 23:44


Excellent jeu de mots Jean Marcel. Cependant, pouvez-vous développer le fond de votre pensée?
Ufologiquement votre