Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 16:14
Assis en position du lotus, Emile se relaxait. Il était tel le chêne dans la forêt, fort et indéracinable. Le chêne est sans « pourquoi, » il ne se soucie pas de lui-même, ni du regard d'autrui. Il pousse en toute quiétude, magnifique et majestueux. Emile se demandait si, en méditant de la sorte, on pouvait y voir une forme artistique d'expression, une sorte d'art performance ancienne comme l'humanité. Le corps, l'espace et le temps en guise de matériaux de base d'une «performance», au sens étymologique du terme: une opération de ce qui passe par la forme. Une situation comportementale artistique spontanée, se déroulant sur une échelle temporelle insolite et sans durée pré-déterminée. Lorsque son visage heurta le plancher, Emile se réveilla. Il s'était assoupi durant sa méditation et avait piqué du nez, tel un javelot en fin de course.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Zona
commenter cet article

commentaires

Galac' 08/03/2009 12:49

Et la performance perd forme (anse ?). Jolie chute. :)

Emile Zona 08/03/2009 19:44


Ha, bravo!
Bien à vous Galac


peregrinus 08/03/2009 03:20

Suite du jour venteux ? Etait-ce la tempête qui à son songe arracha le chêne Emile ? Que n'a-t-il donc rêvé qu'il était un roseau - car il aurait plié mais n'aurait pas rompu.

Fabuleusement vôtre

Emile Zona 08/03/2009 19:42


Jean de la Fontaine a encore de beaux jours devant lui.
Assis en tailleur, ressembler au roseau n'est pas chose aisée ...
Arboricolement votre


Sév 07/03/2009 17:16

SoirBon.

Emile Zona 07/03/2009 23:55


Bonsoir, soyez la bienvenue en ces lieux. Vous pouvez rejoindre la communauté des misérables si le coeur vous en dit...
Bien à vous Sév