Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 19:08
Emile prenait une tasse de camélia sinensis infusé, vêtu de son peignoir de bain, en éponge bouclette, brodé sur la poitrine d'un rosier grimpant, 100% coton et lavable à 60°. Ces rares moments de détente privilégiés étaient un luxe qu'il savourait avec délectation. Il s'imaginait tel l'empereur Shen Nung découvrant ce breuvage riche en polyphenols et flavonoïdes, caressant son shih tzu, quand soudain une étrange odeur le sortit de son rêve: il se rendit compte, qu'il caressait un vieux morceau de camembert moisi, oublié par accident, entre l'accoudoir et le siège du fauteuil.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Zona
commenter cet article

commentaires

tita 14/02/2009 00:01

oooh p'tiiing trop fort!!!..hihihi..

Emile Zona 22/02/2009 17:19


Comme vous dites, cela relève de l'exploit!
Bien à vous Tita


Ancolie 24/01/2009 15:13

Je confirme ! mais , au depart , c'est quand même sa grand-mére à Rabelais qui avait dit ça !
Elle avait un certain bagou la vieille ! ...

Emile Zona 24/01/2009 17:52


Les grand-mères ont souvent de bons conseils, c'est le privilège de l'âge.
Bien à vous Ancolie


Ancolie 23/01/2009 19:26

Facile , le coup de l'alambic ... et pour le moins AllAN Biquet ... (le biquet c'est le petit de la chévre , et je vous engage à faire un article à ce sujet qui ,j'en suis sure , passionnera vos lécteurs fidéles et infidéles )
Hor donc , la moisissure du sus dit calendos , peut for bien au contacte de l'oxygéne de l'air s'oxyder pour former un complexe oxydohalllucynÔgéneu cristalisé qui penettre à travers l'epiderme du malheureux qui entre en son contacte . Merde quoi !

Emile Zona 24/01/2009 15:06


C'est très intéressant ce que vous écrivez. Je vois que vos recherches ont été fructueuses, elles apportent de l'érudition supplémentaire, chère à l'esprit de ce journal électronique. Et comme
disait notre histrion Rabelais: "Et quant a la coignoissance des faicts de nature, je veulx que tu y adonnes curieusement qu'il ny ayt mer, rivière ny fontaine dont tu ne coigniasses les
poissons."
Bien à vous Ancolie


Ancolie 23/01/2009 16:24

La moisissure du Camembero sinensis est hallucinogéne , c'est bien connu ! ....
MONSIEUR EMILE ZONA , là vraiment , vous m'avez déçue par votre manque de rigueur scientifique en cette affaire de la plus haute importance pour l'avenir de notre pays ....(ajouter ici un nom de pays de votre choix) ....

Emile Zona 23/01/2009 19:14


Comme vous le savez, la mosissure du camenbero sinensis est hallucinogène, si elle est consommée avec du gibolin de contrebande, élaboré à l'alambic de cuivre oxcidé. Ce qui ne fut pas le cas en
l'occurence dans cette scène. Auquel cas, je n'aurais pas manqué d'informer mes lecteurs, avides d'informations hallucinatoires de ce genre. La science, chère Ancolie, n'a pas de frontières, son
pays est le "monde".
Scientifiquement votre


Terpsy 15/01/2009 23:01

Soie , pivoines et cerf-volant pour moi.....chuis honteuse...
Terpsy du bout du monde.

Emile Zona 17/01/2009 11:50


C'est bien les danseuses ça! Légéreté, plumes, aéronautique, Emile est bien rustre et lourdaud comparé à vous Terpsy.
Bien à vous