Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 22:54

Emile méditait sur cette phrase que lui avait dit maître Sinkant, alors qu'ils transpiraient tous deux, dans le hammam du complexe balnéaire de Banyuls: "Tu es né poussière et tu retourneras poussière". Maître Sinkant avait toujours les mots qui réconfortent, quand la vapeur monte à la tête et que la chaleur fait suffoquer.  Emile retournera poussière, certes, mais poussière d'étoile, se disait-il. Une poussière d'étoile à neutrons, un pulsar. Un étoile qui clignote et qui  tourne sur elle-même à une vitesse incroyable de 33 tours par seconde, comme ces vieux disques vinyle, de rock'n roll.  Une douleur soudaine le fit grimacer, Tellak le masseur, venait de lui palpait les dorsaux et il avait un peu forcé sur l'élévateur de la scapula, Emile voyait des étoiles. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Zona
commenter cet article

commentaires

gertrude rose 10/11/2008 23:17

Incroyable!
Ce blog devient poätique!
Venteusement vôtre

Emile Zona 11/11/2008 12:12


Ce journal n'est que poésie, un havre de délicatesse et d'harmonie. 
Bienvenue à bord, chère Gertrude.


gertrude rose 10/11/2008 22:10

Il est sur que si vous sniffez de la poussière en écoutant les Pink Floyd, le disque dur va tourner à 33 pulsars seconde....
Scapulairement votre

Emile Zona 10/11/2008 22:40


Chère Gertrude, votre sens de l'humour est excellent La poussière me fait éternuer, même de bonne qualité,hélas! Cela me rappelle une phrase de notre ami Alfred :
Quoi de plus léger qu'une plume ? La poussière.
- De plus léger que la poussière ? Le vent
- De plus léger que le vent ? La femme.
- De plus léger que la femme ?
Rien.
Alfred de Musset


Juliette 10/11/2008 20:44

un jour assez lunaire...

Emile Zona 10/11/2008 22:36


Si les points de suspension pouvaient parler, ils pourraient en dire des choses et des choses. Bien à vous Juliette