Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 23:30
Émile avait toujours eu une attirance inavouée pour la poterie. Le modelage, la sensualité de la terre cuite, la beauté de l'argile émaillée, l'érotisme des motifs, toutes ces caractéristiques faisait de cet art magique, un émerveillement fascinant et envoûtant. Lors d'une promenade bienheureuse, une promotion sur le kilogramme d'argile rouge, le motiva pour réaliser son rêve secret. Excité par cet achat compulsif, il se mit à l'ouvrage d'arrache pied. Il élabora, avec beaucoup de dextérité dans le doigté, un magnifique cruchon, orné de nymphes nues, d'une insolente féminité, se baignant dans une cascade vaporeuse, dans une gamme d'ocres arrogants et d'incarnats voluptueux des plus affriolants. Il regretta de méconnaître à ce point les techniques de cuisson, lorsqu'il sortit du four cette galette de goudron où les couleurs initialement si chaudes, s'étaient nettement obscurcies. Néanmoins, il trouva un certain attrait artistique à cette œuvre qu'il intitula « nombrilisme abyssal » et qu'il exposa sur son journal.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Zona
commenter cet article

commentaires

Vincent 31/08/2010 01:58



..."Numismatisme abyssal" plutôt, un trésor enfoui dans les entrailles de la grande bleue remonté par des plongeurs archéologues...bref, ceci est un Napoléon trois!!!...Bonne nuit argentée cher
Emile!



Emile Zona 01/09/2010 17:51



D'ailleurs cette pièce ( quelque peu abimée au demeurant) représente la bateille de waterloo, où l'on reconnaitra en haut du mont St Jean, Napoléon Bonaparte sur son noble destrier, à l'ouest de
la route, le IIe Corps de Reille (20 000 hommes) précédant le IIIe Corps de cavalerie de Kellermann (3 400 cavaliers) et la division de cavalerie de la Garde de Guyot (2 100 cavaliers)...Un
travail remarquable pour le graveur.



gertrude rose 02/11/2008 10:38

C'est gentil (pour une fois..)
Quand au Certificat d'Études, vous êtes probablement bien trop jeune pour avoir connu ça; sinon vous seriez un vieillard croulant, vous n'auriez pas pu vous remettre de toutes les misérables mésaventures que vous narrez sur votre blog et vous figureriez en bonne place dans la collection de cadavres de Gertrude.

Emile Zona 03/11/2008 00:08


Sachez chère Gertrude, que j'apprécie chacune de vos interventions. Il me plait de vous retrouver en ces lieux pour échanger quelques politesses. Vous trouvez toujours le petit mot réconfortant, la
phrase qui réchauffe, la tournure amicale...Toutefois, malgré mon âge avancé, je pense attendre encore un peu avant de rejoindre votre collection, croyez bien que je suis très touché par cette
marque d'intérêt, aussi je ne manquerais pas de vous aviser si un évènement malencontreux venait à arriver.
Bonne nuit Gertrude


gertrude 31/10/2008 21:49

Vous avez la même écriture normalienne que mon grand père qui était un éminent instituteur. Vous devez avoir au moins le certificat d'étude pour former aussi bien vos lettres.

Emile Zona 01/11/2008 18:00


Vous avez remarqué comme je me suis appliqué! C'est au prix d'un grande concentration, que je dois lutter contre mon parkinsonnisme, savez-vous! Je ne me souviens pas d'avoir passé, ce dit
certificat auquel vous faites référence, ce doit être mon alzheimerisme sous-jacent.
Bien à vous Gertrude ( vos interventions ont manqué cette dernière semaine)


David 29/10/2008 23:54

Quel dommage que les nymphes nues ne soient pas visible :(

Emile Zona 30/10/2008 00:26


En regardant, de près on aperçoit encore une paire de seins, cependant, je vous l'accorde, l'érotisme torride du départ n'y
est pas, pourtant avec un peu d'imagination, la scène est excitante...heu...en clignant des yeux...avec un peu de  recul...non, vous ne trouvez pas?
Carboniquement votre