Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 22:03
La marque en colimaçon de l'oreiller sur sa joue, laissait deviner qu'il avait dormi profondément sur le côté droit. Ce dessin sur sa joue, lui donna envie de manger des escargots et inspira à notre ami Emile, un poème minimaliste, dont voici la forme:
"Dans ce blog, un vers de poésie
creuse sa spirale de fibonacci".

Cet art littéraire, pour Emile, constituait l'acmé d'une évolution vers la pureté et la quintessence. Avec pour arme secrète, la connivence entre poésie sémantique et philosophie quantique. Certaines mauvaises langues diront, qu'une poésie qui a besoin d'une philosophie pour se justifier elle-même, est peut-être moins puissante qu'elle le paraît et que le concept minimaliste devient alors, le tremplin d'un excès maximaliste et de ce fait, un subterfuge de grosse feignasse qui se la pète. Emile n'en avait cure. « Noli me tangere, » comme disait son ami Jésus de Porto.
Il n'était pas Renaud Camus avec son hyper-livre « Vaisseaux brûlés ».
Soudain, une odeur d'escargot brûlé le sortit de ses pensées, des boulets d'anthracite incandescents irradiaient la cassolette enfumée qu'il sortit du four.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Zona
commenter cet article

commentaires

Limpide 26/10/2008 10:42

Génial ces mots, une poésie toute simple, sans tralala... mais avec des mots pétillants et savants
une découverte au fil des jours
dommâge que ces pensées aient carbonisé les escargots... snif snif pour toi
bon dimanche à toi

Emile Zona 26/10/2008 11:12


Emile n'est pas de ceux qui baissent les bras, les escargots furent durs à mâcher mais il les apprécia tout de même, même si, sa mâchoire fut mise à rude épreuve . Merci pour votre passage
Limpide.
Domicalement votre 


liedich 25/10/2008 21:30

Ciel, que de mots savants ! et si la poésie rimait avec simplicité !!!
merci de la leçon et bonne soirée.

Emile Zona 26/10/2008 11:06


Bien sûr, je partage votre opinion, une bonne poésie, ne nécessite aucune explication de texte. Elle doit toucher la sensibilité du lecteur le plus simplement et le plus directement possible. Les
mots bien choisis vont droit au coeur, cependant, l'art est difficile... mais vous savez tout cela, évidemment.  
Bien à vous Liedich 


L'Innocente 25/10/2008 11:19

Pas besoin de réfléchir sur la philosophie pour écrire de la poésie minimaliste.
Il suffit d'employer des mots vivants.
Tu les poses n'importe où. Ils s'assemblent tout seuls par affinité.

Emile Zona 26/10/2008 10:49


Essayons: "Je note un bémol sur ces bottes molles de Bethmale". Vous avez raison cela fonctionne. Merci pour ce précieux conseil, l'innocente.
Bon dimanche