Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 22:19
Emile ôta sa culotte de protection en silicone, car celle-ci lui donnait des sueurs ruisselantes. Son coccyx était encore douloureux et lire les commentaires de son journal, assis, le torturait, aussi, il jouait du clavier debout. Il se demandait si sa dernière création sculpturale méritait d'être exposée sur son journal électronique, suite au conseil d'une lectrice fort attentionnée et gentille comme tout.
Un cure-dent sculpté à l'opinel, pointu comme une épingle, planté dans une olive de « Fimo », modelée avec dextérité de ses petits doigts gourds.
Une œuvre conceptuelle intitulée : "Nombrilisme ovoïdal."
Il abandonna le projet de diffusion, lorsqu'il retira la sculpture du four. Le cure-dent cramoisi détonnait avec la valeur chromatique de l'olive flétrie et avait nettement perdu de sa prestance, à son grand dam.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Zona
commenter cet article

commentaires

gertrude 19/10/2008 09:55

Je n'en fus que le stupide exécutant; vous seul détenait les arcanes intellectuels complexes de cette oeuvre fondatrice et avant-gardiste.

Emile Zona 19/10/2008 21:46


Ho que non, point de stupidité dans l'exécution artistique, que nenni! Laissons aux critiques de l'art comptemporain, la bassesse de ce jugement. Dieu sait si cette oeuvre complexe et
révolutionnaire dans sa conception est chargée de symboles. Il faudra attendre de longues années, avant que le monde s'en aperçoive, tel est le lot des oeuvres remarquables, hélas.
Bien à vous Gertrude


Sainte gertrude 18/10/2008 08:54

Ma parole vous m'avez piqué une de mes images pieuses pour l'exposer dans un endroit profane et non identifié!

Emile Zona 18/10/2008 23:28


Un accès direct vers votre oeuvre, rien de plus... Une oeuvre privilègiée qui a sa place dans ce lieu et qui doit être montrée ( entre nous, vous avez fichtrement bien travaillé, vous vous êtes
donné de la peine, la réalisation est esthétique et la photo bien prise). Il n'est nullement question que je m'attribue votre création, il est bien convenu que vous en êtes l'auteur, Gertrude. Les
lecteurs assidus de cette rubrique l'ont très bien compris.
Bien à vous Chère artiste


gertrude 17/10/2008 12:14

Non là le lien ne marchait pas...
Voilà je rectifie..

Emile Zona 18/10/2008 00:01


Observons que ce concept ne laisse pas indifférent.
Lautréamont, avec ses Chants de Maldoror, et son univers Boschien,
j'en ai encore le vertige.
« Le progrès, trop robot pour être vrai » avait écrit  Jacques Prévert .
Je suis ravi que vous ayez pris la suite du mouvement conceptuel
intitulé nombrilisme ovoïdal. Un mouvement qui ne demande qu'à
s'étendre. Avec la première création physique de l'œuvre, à  votre
initiative, ici. Un format plus important pourra être étudié, si le
succès est au rendez-vous, avec un ballon de rugby et un javelot et si
vraiment ça marche fort, un zeppelin et une fusée Ariane, pourquoi pas?
L'avenir nous le dira ma chère Gertrude.
Conceptuellement votre


gertrude 17/10/2008 12:12

À qui le dites-vous!
"Le plagiat est nécessaire, le progrès l'implique."

Isidore Ducasse, Comte de Lautréamont, Poésies.

gertrude 17/10/2008 08:21

Avez-vous pensé à protéger vos oeuvres avec des droits d'auteur?

Emile Zona 17/10/2008 11:31


Je n'y ai pas pensé. Vous croyez que quelqu'un pourrait s'en servir sans scrupules?
Houlala, du coup vous me faites frémir.
L'autre soir j'ai vu dans un bar, le concept du "nombrilisme ovoïdal" exhibé dans un verre de Martini, ça m'a fichu un coup!
Bien à vous Gertrude