Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 22:15

  En consultant sa boîte aux lettres électronique, Emile fut surpris d'y trouver des messages de gens sympathiques, autres que les spams habituels ( viagra, jeux, vous avez été choisi pour...soyez l'heureux gagnant du...). Des gens comme vous et moi, qui avaient pris la peine de lire avec attention ce carnet. Des gens qu'il ne connaissait pas. D'authentiques inconnus, plein de délicatesse, prêts à communiquer leurs impressions et leur ressenti. Il fallait qu'il relate cette expérience peu commune dans son journal en ligne...

Partager cet article

Repost 0
Published by Emile Zona
commenter cet article

commentaires

Brigitte 23/09/2008 16:43

Donc les jours se suivent et ne se ressemblent pas... heureuse qu'il soit "souriant"
mais, parfois il est vrai aussi que nous avons peu de temps... aussi, promis, juré, je reviendrai le plus souvent vous découvrir au fil de vos jours, au travers de votre journal très sympathique
bises à vous et excellente soirée
Limpide,

Emile Zona 23/09/2008 22:22


Soyez la bienvenue en ces lieux chère Brigitte. Il y aura toujours un espace réservé à vos plaisants commentaires.
Que cette nuit vous soit bonne


Claudie 23/09/2008 13:24

C'est vrai que les rencontres sont généralement sympathiques : normal personne ne vient lire sur un blog contraint et forcé, mais méfiance quand même Emile il y a des jours moins souriants... Je souhaite que vous n'ayez jamais à les subir.
A vous suivre. Cordialement. Clo

Emile Zona 23/09/2008 22:19


Emile sait profiter de ces jours qui nous sourient. Il sait aussi que tous les jours qui passent ne sont pas aussi plaisants. Emile fut fort triste un jour passé quand il était petit. Il n'oubliera
jamais les larmes qui ont perlées sur ses joues, butées aux commissures de ses lèvres pour s'échouer sur le sol de marbre blanc . Emile n'est pas du genre paranoïaque, en outre, il suivra vos
conseils chère Claudie, il s'armera de vigilance face à la malveillance de certains intervenants.
Toute mon affection, passez une bonne soirée.


archigirl 23/09/2008 12:17

Je suis bonne femme, tout bonnement épatée ...
et patati et patata ...
Sieur Emile je vous salue, vous me rappelez par votre nom à notre cher Jean-Jacques et je vois poindre des jours de grands plaisirs verbaux . Et peut être même que votre nom est l'annonce d'une marque que vous laisserez dans notre paysage entoilé en espérant l'absence toutefois de douleur post-zostériennes ;-)
Au plaisir donc de vous retrouver

Emile Zona 23/09/2008 12:48


Je n'ai pas le plaisir de connaître ce Jean-Jacques Zona auquel vous faites référence. Si vous pensez un jour à me communiquer quelques titres de ses romans, je me ferais une joie de les découvrir.
Merci pour votre commentaire élogieux. Nous verrons par la suite si les épopées d'Emile Zona méritent notoriété où pas...je n'ai, hélas, aucun don de prescience, à mon grand dam.
Bien cordialement Archigirl ( joli prénom, vous avez des pouvoirs magiques? )


liedich 23/09/2008 00:44

Et il le fit avec des mots empreints de chaleur. Son journal devait être une ouate de sentiment. Je dicidai d'aller plus loin.

Emile Zona 23/09/2008 08:33


Comme c'est joliment tourné. Une ouate de sentiment, que je vais déposer délicatement, avec mes doigts gourds, dans un écrin de velour, pour ne pas l'abimer. Merci d'être passé par là
Liedich.
Respectueusement vôtre